D’une part, le rôle du collagène dans les tissus est notamment de leur conférer cohésion, soutien, solidité.

D’autre part, soutenu par l’action de l’acide hyaluronique, le collagène a la capacité à retenir l’eau et de ce fait de conférer à la peau résistance, souplesse et élasticité. C’est cette capacité qu’il est intéressant de conserver avec l’avancée en âge, puisque la production de collagène diminue naturellement depuis l’âge de 25 ans.

Or notre alimentation traditionnelle est de plus en plus pauvre en collagène. En effet nous consommons, à tort, moins de viandes grasses, plats à base d’os ou de cartilages qui sont naturellement riche en collagène.

Aussi un apport en collagène externe permet ainsi de corriger la carence en collagène et d’assurer ainsi la réparation et la régénération des tissus et organes, de leur garantir une structure optimale grâce à ses propriétés d’hydratation, de souplesse et d’élasticité. Un apport en collagène est à la fois une aide pour combattre les douleurs articulaires et pour améliorer la qualité et l’aspect de la peau.
Globalement il permet ainsi de lutter contre les signes du vieillissement.