Production de collagène et aliments

Dans le monde du cosmétique, on entend souvent parler de soin anti-âge à base de collagène, sans connaître justement ce que ce dernier signifie. Que ce soit pour combattre les rides, la perte d’élasticité ou les taches, le collagène entre dans le cadre du retardement du vieillissement de la peau. Pour ce faire, des solutions à la fois performantes et peu coûteuses apparaissent chaque jour sur le marché cosmétique sous la forme de crèmes, comprimés, injections et autres. Mais plus précisément, qu’est-ce que le collagène ?

Le collagène fait partie du groupe de protéines structurales constituées d’acides animés. Il est abondamment et naturellement présent dans l’organisme et possède une double fonction. La première se définit dans la fixation du calcium sur les os, ce qui a pour effet de les préserver. La seconde consiste en la régénération des tissus épidermiques, ce qui contribue au maintien de l’élasticité de la peau.

Collagène et alimentation

L’effet du collagène sur la peau

La peau est le premier organe sur lequel le vieillissement apparaît de manière visible. Pour y remédier, différentes substances sont utilisées dans les cosmétiques comme l’acide hyaluronique. Aussi, le collagene s’avère être une arme tout aussi efficace s’il est utilisé avec mesure. Son action principale est de prévenir et de restaurer les tissus de la peau. Aussi, cette « protéine de jouvence » a pour fonction de participer au processus de cicatrisation.

Cependant, la production collagène par le corps commence à décroître à partir de l’âge de 25 ans, et c’est à ce moment-là qu’apparaissent les premiers signes de l’âge. À partir de 40 ans, il se raréfie, et nous commençons à perdre jusqu’à 1 % de collagène chaque année. Heureusement, cet élément n’est pas présent que dans l’organisme humain. La nature regorge de ressources riches collagene dont on peut largement faire bénéficier notre santé afin de lutter conséquemment contre les signes du vieillissement. En effet, cette protéine existe naturellement dans la faune et la flore, notamment dans divers aliments dont les propriétés favorisent sa production.

Alimentation et collagène

Outre les soins anti-âge à base de collagène, les effets du temps peuvent aussi être ralentis en consommant certains aliments qui favorisent sa production. En effet, une alimentation riche en soufre, des aliments riches vitamine A, C, E et en zinc, participent à la régénération de la peau en boostant la production effective du collagène. Ainsi, agrumes, légumes, viandes et huiles contiennent des propriétés qui permettent de diminuer les méfaits de l’oxydation sur la peau, et ainsi de conserver l’élasticité et la souplesse dont elle a besoin.

Voici quelques aliments qu’il faut privilégier afin de stimuler la production de collagène dans le corps :

  • L’os à moelle
    Le collagène constitue en grande partie les os à moelle. Ces derniers sont très riches en proline et en glycine, des protéines essentielles pour la santé de la peau. Par exemple, faire un bouillon d’os favorisera l’extraction du collagene qui le constitue et vous fera profiter de ses bienfaits naturels.
  • Les produits laitiers
    Les acides animés présents dans les produits laitiers accentuent la régénération du collagène dans le corps. Il est ainsi important pour la santé de votre peau de consommer lait, yaourt et fromage.
  • Les fruits rouges
    Les fruits rouges contiennent un puissant antioxydant appelé le lycopène. Ce dernier augmente les capacités des corps à secréter du collagène. Fraises, framboises, myrtilles, mûres et autres sont à consommer sans modération.
  • Le kiwi
    Le kiwi est un fruit célèbre pour sa teneur en vitamine C. En effet, cela augmentera fortement la production de la protéine anti-vieillissement. De plus, il contient des vitamines A et E, importantes dans le maintien d’une peau jeune et ferme.
  • L’avocat
    L’avocat est un puissant anti-oxydant et riche en vitamine E, ce qui prévient efficacement la perte en collagène que l’on subit à partir d’un certain âge.
  • Le saumon
    Pour que la synthèse du collagène se fasse, certaines protéines doivent être activées. Le zinc, présent abondement dans le saumon accomplit excellemment cette action. Par ailleurs, les acides gras contenus dans ce poisson nourrissent la peau et la préservent du temps. Une raison supplémentaire de consommer du saumon.
  • L’ail
    L’ail est célèbre pour ses effets anti-inflammatoires, moins connu pour sa teneur en soufre. En effet, cet élément chimique favorise grandement la production de collagène et protège du vieillissement prématuré peau.
  • Les œufs
    Peu caloriques et très nutritifs, les œufs sont connus pour leur forte teneur en protéine. Par ailleurs, les acides aminés considérablement présents dans les œufs sont convertis dans l’organisme en collagène.
  • Les graines germées
    Les graines germées, connues aussi sous l’appellation germinations, contiennent beaucoup de vitamine C, ce qui favorise la synthèse et la stimulation des fibres collagéniques.
  • Les oléagineux
    Noisettes, amandes, noix, soja, colza ou encore graines de lin contiennent les bonnes graisses, nécessaires pour combattre les radicaux libres afin de préserver les cellules de la peau.

Les compléments alimentaires : pour faire face aux carences en collagène

En effet, aligner son alimentation sur la production de collagène est la manière la plus naturelle de procéder. Toutefois, il existe des compléments alimentaires favorables au maintien de la santé de la peau. En effet, des compléments alimentaires à base de collagène et de vitamines contribuent remarquablement à la préservation du capital jeunesse de la peau. Par exemple, les compléments contenant de la vitamine A permettent de protéger la peau de la perte d’élasticité. Ceux constitués de vitamine C participent à la synthèse du collagène dans le corps humain, quand la vitamine E protège les cellules des effets oxydants du stress. Ainsi, en plus des soins et d’une alimentation adaptée, les compléments alimentaires collagéniques et vitaminiques participeront efficacement au combat contre le vieillissement de la peau.