FAQ collagène marin

Qu’est-ce que le collagène ?

Le collagène fait partie de notre corps, c’est un des composants majeurs de nombreux tissus comme le cartilage, les os, la peau, les ligaments, les vaisseaux… C’est une protéine qui confère aux tissus leur élasticité leur résistance à l’étirement.
Lors du vieillissement, un déficit en collagène peut entrainer entre autres, une fragilisation des os et des articulations, un relâchement cutané, des troubles cardio-vasculaires… Cela semble, avec le petit-lait (lactoserum), la nouvelle poudre protéinée vedette et vous risquez d’en entendre parler de plus en plus…
Jusque-là le collagène était plutôt connu comme l’ingrédient phare des crèmes cosmétiques anti-âge, ou comme la solution coup de pouce « jeunesse » (le plus souvent moquée) des chirurgiens esthétiques. Ou bien il entrait dans la composition de gélules de compléments alimentaires.
Aujourd’hui le collagène s'invite dans vos assiettes et vos boissons, et il est présenté comme un ingrédient en poudre qui s’ajoute à de nombreuses préparations. L’exemple type est celui du célèbre régime Bulletproof Diet, qui le met en avant comme un ingrédient majeur du maintien en bonne santé.
On le trouve idéalement sous une présentation d’un ingrédient en poudre neutre sous le nom de peptides de collagène (ou collagène hydrolysé) comme dans notre produit Collagène marin pur - Articulations - Muscles - Os

Quels sont les bénéfices du collagène marin ?

Le collagène marin, sous forme de peptides hydrolysés non dénaturés (hautement disponibles et biologiquement actifs), est un ré-activateur et régénérateur tissulaire.
Il agit en aidant à relancer la synthèse naturelle (endogène) des fibres de collagène en stimulant l’action des chondrocytes (cartilage), ostéoblastes (os), et fibroblastes (peau).
Ainsi il agit sur 3 sphères en particulier :
- Les articulations en favorisant la réparation du cartilage, la mobilité et la qualité de vie et en aidant à réduire l’arthrose, la douleur et les inflammations
- La peau en favorisant l’hydratation, l’élasticité et la fermeté de la peau et en aidant à réduire les rides, ridules et le vieillissement cutané
- Les muscles en favorisant la masse et la densité musculaire et en aidant à réduire l’ostéoporose
L’effet préventif du collagène marin est également prouvé.

Quel est le type de collagène de notre produit Collagène marin pur en poudre ?

Le collagène marin est proposé sous forme de peptides hydrolysés par voie enzymatique, non dénaturés, hautement disponibles et biologiquement actifs.
Il est une source principale de type I, type le plus présent dans l'ensemble des tissus de l'organisme, notamment au niveau de la peau, des tendons, des tissus osseux.
Cependant, au niveau des cartilages articulaires, les peptides hydrolysés de collagène ont également la capacité de stimuler la production des chondrocytes, cellules impliquées également dans la synthèse du collagène de type II.
Ainsi les peptides de collagène ont une action relativement universelle sur la production des différents types de collagène de l'organisme.

Est-il plus efficace de consommer du collagène le soir ?

Effectivement on peut penser qu'il est préférable de prendre le collagène le soir pour que soit favorisée son utilisation au cours de synthèses nocturnes des protéines, notamment celles de la peau.
Cependant beaucoup d'études ayant montré de bons résultats faisaient consommer le collagène le matin. En effet ceci s'explique par le fait que la dose de 10g/jour permet en fait de relancer la synthèse naturelle du collagène par les différentes cellules de l'organisme (les chondrocytes dans les articulations, les ostéoblastes dans les os, les fibroblastes dans la peau). Ainsi ce n'est pas tant la quantité elle-même de 10 g prise ou le moment de la prise qui est important, mais le fait que celle-ci relance la fabrication du collagène endogène. Donc vous observerez tout autant de résultats si vous prenez le collagène le matin.
Par contre le prendre en début de repas (petit-déjeuner ou dîner) permet une meilleure assimilation, surtout si le repas est un peu lourd et gras.

Est-il possible de ne consommer que 5g/jour au lieu de 10g/jour ?

Certaines études ont montré des effets intéressants avec 5 g/jour. Cependant le rapport effet/dose au niveau des articulations notamment reste le plus intéressant avec 10g/jour.

Doit-on obligatoirement associé la prise de collagène marin avec d’autres compléments tels que l’acide hyaluronique ou la vitamine C ?

En effet l’acide hyaluronique, un autre constituant majeur des tissus conjonctifs (articulations, peau…), peut-être associé à la prise de collagène. De même la vitamine C – que l’on trouve
naturellement dans les fruits et certains légumes - stimule la production naturelle par l’organisme.
Cependant les études réalisées avec notre collagène marin ont montré que, même pris seul (c’est-à-dire sans autre complémentation notamment en acide hyaluronique ni vitamine C), ce dernier avait
déjà des effets bénéfiques importants sur les articulations ou la peau. Une complémentation autre ne s’avère donc pas nécessaire pour suivre efficacement votre cure en collagène marin Nuviline. Elle peut cependant être recommandé en action synergique.

Quelle est l’origine du collagène marin ?

Notre collagène marin est constitué à 100% de collagène sous forme hydrolysée (meilleure disponibilité) provenant de poissons d’élevage issus d'aquaculture responsable ou de pêche de type développement durable.
L’alimentation des poissons utilisés est notamment très contrôlée et composée de : farines de soja, farine de blé et/ou cassava-manioc, son de riz, farines de poissons ; et en moindres quantités : huiles de poisson ou huile végétale, vitamines et minéraux (donc pas d’alimentation issue d’animaux).

Quel est l’impact du collagène marin sur la filière pêche ? Est-il un produit écologiquement durable ?

Pour l'ensemble de nos produits, notre marque s'engage pour proposer des solutions "de bon sens" à tous les niveaux possibles (production, environnement, preuves scientifiques, dose-effet...). Dans
cette logique, notre collagène marin est issu d'une filière de développement durable, qui a un impact positif sur la durabilité globale et qui n'utilise notamment pas d'espèces protégées.

Peut-il être dangereux pour la santé ?

La réponse est non.
D’une part il s’agit de protéines qui existent naturellement dans l’organisme, que l’on consomme d’ailleurs traditionnellement dans les viandes grasses, les plats à base d’os ou de cartilages. Vous savez, tous ces plats que l’on ne veut plus manger car on les considère trop riches et gras. C’est d’ailleurs une des sources de notre carence actuelle en collagène alimentaire. Ainsi les suppléments de collagène hydrolysé sont une excellente solution. Ils sont sans danger d’autres part s’ils sont fabriqués selon des normes rigoureuses, dans un cadre quasi-pharmacologiques strict.

Quelles sont les normes de qualité concernant le collagène marin Nuviline ?

Notre collagène marin est produit conformément aux exigences du règlement européen 853/2004/CE et selon un procédé de fabrication certifié ISO 9001 et FSSC 22000 en matière de sécurité des aliments.
La faible teneur en contaminants environnementaux et métaux lourds est également garantie (au moins 80 à 100 fois inférieur aux normes et exigences européennes en vigueur).
De même les teneurs en dioxine, furane et PCBs de type dioxine sont contrôlées et garanties comme nulles à très faibles (inférieur à 0,1 picogramme/gramme).

Est-ce que le collagène marin Nuviline contient du gluten ou du lactose ? Contient-il des agents de charge ?

Notre produit est constitué à 100% collagène hydrolysé marin (naturellement issu de poissons provenant de filières développement durable). A ce titre, il ne contient aucun autre ingrédient et notamment aucun agent de charge. Il ne contient ni gluten, ni lactose.

Peut-on consommer votre collagène si l’on a un problème de thyroïde ?

Oui tout à fait. Dans le cadre d’une consommation de 10g/jour, sans excès particulier en protéines, il n’y a pas de contre-indication. Le collagène peut même avoir un retentissement favorable sur le fonctionnement de la thyroïde et aucune interaction avec le Levothyrox : cependant comme la thyroïde fonctionne mieux le Levothyrox peut s’avérer dans certains cas en surdosage. C’est la raison pour laquelle, comme pour toute prise de compléments alimentaires chez des personnes déjà médicamentées, il convient d’en avertir son médecin traitant qui pourra si besoin ajuster les doses de médicaments en fonction de l’amélioration de l’état général.

Le collagène marin peut-il faire entrainer une baisse de l’hypertension ?

Concernant l’hypertension, une prise de collagène ne peut qu’améliorer l’état général donc entraîner une possible baisse de l’hypertension. Dans ce cas encore cela peut entraîner un léger surdosage médicamenteux. C’est la raison pour laquelle, comme pour toute prise de compléments alimentaires chez des personnes déjà médicamentées, il convient d’en avertir son médecin traitant qui pourra si besoin ajuster les doses de médicaments en fonction de l’amélioration de l’état général.

Quel dosage optimal quotidien utiliser pour avoir un effet significatif ? Et quelle durée de cure faire ?

Pour avoir des effets significatifs sur les articulations, sur la base de nos études, il vaut mieux privilégier réellement 10 g de collagène marin par jour (soit 1 dosette + 1/2).
Les études montrant des premiers résultats significatifs à partir de 6 semaines soit 1,5, la durée optimale d’une cure est de 2 à 3 mois.
En faisant une pause de 1 mois entre vos cures, vous pouvez faire par exemple 4 cures de 2 mois (2 pots) par an.
Vous pourriez également faire une pause de 1,5 mois et faire ainsi 3 cures de 2 mois par an.

Comment l’utiliser ?

Le collagène marin Nuviline peut tout simplement être consommé dans un verre d’eau. Eventuellement accompagné 1 ou 2 gouttes de citron.
Pour les amateurs de cuisine et de goût, quoi de plus pratique et agréable qu’un ingrédient en poudre, qui ne modifie ni le goût ni la texture ? On peut l’ajouter à toutes sortes de plats et boissons selon ses habitudes et ses envies « home-made » : fromages blancs, yaourts, desserts végétaux, soupes, smoothies, mais aussi sauces pour plats cuisinés, penne… et même garniture de quiche ou fond de tarte sucrée ou salée, barres à base de céréales ou de fruits ! Tout est donc possible en termes de variété et de facilité d’utilisation. Il est également possible de l’inclure dans des recettes originales et gourmandes.