Collagène : son intérêt en musculation

Collagène et musculation

Maintenir sa masse musculaire et/ou son niveau d’activité physique, quel que soit son âge, est essentiel pour bien vieillir, conserver son poids de forme et une silhouette tonique, progresser en performance sportive.

Les personnes sédentaires ou à faible activité physique (1 h / semaine), présentent une fonte musculaire dès 30 ans de l’ordre de 10% par décennie qui s’accélère après 50 ans.
Quant aux personnes pratiquant régulièrement une activité de type résistance, leur objectif est d’optimiser leur pratique pour développer leur musculature tout en prévenant le risque de blessures et de fatigue.

Sédentaire ou sportif, comment le collagène participe à améliorer votre masse musculaire dans le cadre d’une activité physique.

Le Collagène, en manquez-vous ?

Le collagène, protéine synthétisée par le corps, confère élasticité et tonicité aux tissus conjonctifs (tendons, articulations, vaisseaux, peau…).
Avec l’âge sa production décroît. A cela s’ajoute une détérioration des fibres de collagène sous l’effet de l’inflammation, des radicaux libres, du stress oxydatif qui augmentent avec l’intensité de la pratique physique, ou dans certaines maladies.

Une alimentation déficiente en vitamine C et en glycine (acide aminé), deux éléments indispensables à la synthèse de collagène, peut être une cause additionnelle de déficit en collagène.
En effet, l’alimentation actuelle, peu portée sur les sources de collagène tels que les abats, les bouillons de carcasse de poulet… ne couvre plus les besoins quotidiens.

Les signes de déficience en collagène :

  • peau sèche, ridée
  • blessures tendineuses
  • déchirures musculaires
  • luxations
  • entorses

Une solution simple et très efficace, c’est de se supplémenter en peptides de collagène marin biodisponible.

Acheter notre collagène marin…

Collagène marin pour la musculation

Le collagène – Protection et augmentation de la masse musculaire – Sèche musculaire

Le collagène est la source protéique la plus riche en glycine (20%). La supplémentation en glycine augmente la masse et la force musculaires, réduit la fatigue post-effort.
Ainsi la complémentation de la ration alimentaire de sujets âgés par 15 g de collagène / jour durant 12 semaines, combinée à 3 séances par semaine de renforcement musculaire, a permis une augmentation de la force et de la masse musculaire de + 4 kg, une fonte du tissu adipeux de – 5,4 kg.

Le collagène stimule la libération de l’hormone de croissance et contribue à la fonte du tissu gras. 10 à 15 g de collagène / jour permet de développer la masse musculaire et de perdre la masse grasse favorisant la sèche musculaire.

Le collagène par le biais de la glycine, est précurseur de la synthèse de créatine, le substrat de l’énergie musculaire lors d’effort court et intense. L’augmentation du taux de créatine favorise une augmentation du poids corporel et du volume musculaire.

Le collagène : tendons, ligaments et articulations

L’âge, le stress oxydatif sont des facteurs de perte de souplesse, d’une diminution de la résistance et de la vascularisation du tissu musculaire. Le muscle devient plus sensible à la déchirure. Le risque est augmenté lors d’exercices courts, intenses avec port de charge.

Une étude de supplémentation de 15g de collagène associée à de la vitamine C a montré une augmentation endogène de la synthèse de collagène qui pourrait jouer un rôle bénéfique dans la prévention des blessures, la souplesse musculo-tendineuse et une meilleure vascularisation.

➡ Découvrez notre Collagène marin et nos cures

L’équipe Nuviline